"Générosités du récit. Quand raconter c’est donner ". Votre nouveau MAUSS !

LA REVUE DU MAUSS

N°58.Générosités du récit.

Quand raconter, c’est donner

Second semestre 2021

20.00€

Dans toutes les bonnes librairies…

Commandes et abonnements :

https://www.editionsbdl.com/produit/generosites-du-recit-quand-raconter-cest-donner/
https://www.editionsbdl.com/revue/mauss/

***

Notre vie est tissée de récits. Parfois même d’histoires à dormir debout. Comment expliquer une telle omniprésence mais aussi le plaisir si vif que nous prenons tant à raconter qu’à écouter ou lire des histoires ? L’hypothèse de ce nouveau numéro du MAUSS est que la réponse à ces questions est à chercher dans les relations entre don et récits. Raconter, n’est-ce pas avant tout donner ? Le récit n’est-il pas fondamentalement généreux ?

Ce sont ces générosités du récit que ce numéro propose d’interroger à travers la multiplicité de ses formes. Que donne-t-on en racontant des blagues ? En prononçant une oraison funèbre ? En livrant sa vie intime à un psychanalyste ? En relatant des faits (réels ou imaginaires), le récit relie un « donataire » et un « bénéficiaire », mais quelle est la nature des relations qui se nouent ainsi ? Et notamment entre auteur et lecteur. Car le récit de fiction est aussi offrande, don de vie, donnant à voir des événements, des êtres, mais aussi des possibles qui sans lui resteraient lettre morte. Et n’oublions pas le plaisir du récit, ce qui se donne, libéralement.

Cette dimension esthétique et créative, dont attestent ces multiples récits, n’est-elle pas d’ailleurs l’un des fondements du social, en cela qu’il désigne, plus que l’obligation ou la nécessité d’être ensemble, le plaisir partagé qu’on y éprouve ?

 
Avec les textes de :Victor Rosenthal, David Le Breton, Henri Raynal, Lewis Hyde, Julie Anselmini et Claude Schopp, Nathalie Solomon, Pascal Durand, François Flahaut, Stéphane Corbin, Daniel Desormeaux, Florian Villain, François Bordes, Alain Caillé, Richard Bucaille.

Et en version @  : Anthony Glinoer et Michel Lacroix, Marcel Hénaff, Rebecca Colesworthy, Fabien Robertson, Pierre Michard, Philippe Chanial, Rudy Amand, Michaël Singleton.

***

Sommaire

Présentation 
Par Julie Anselmini et Philippe Chanial

Prologue. Donner à lire, donner à rire

* Victor Rosenthal, Littérature et vie

* David Le Breton, Donner à rire

I. Raconter,s’émerveiller, célébrer : le récit poétique et ses muses

* Henri Raynal, L’affairement invisible

* Lewis Hyde, The Song of Myself de Walt Whitman, chant et récit du gifted self

* Henri Raynal, Post-scriptum : l’échange des générosités selon Walt Whitmanet Lewis Hyde

II. Le récit partagé. Circulation et réceptions du don narratif

* Julie Anselmini & Claude Schopp, Les Trois Mousquetaires ou le don réitéré du plaisir

* @ Anthony Glinoer et M. Lacroix, Don et économie des échanges dans les groupes littéraires

* Nathalie Solomon, « Cette Estelle dont je vous parlerai peu était l’héroïne du roman dont je ne vous parlerai pas » (Comment les romantiques ont laissé les clés du camion au lecteur)

* @ Marcel Hénaff, Espace de fiction - Espace de reconnaissance.Théâtre, don et vérité

III. Le don, cœur du récit

* François Flahaut , Don, transmission et attachement dans les contes

* Stéphane Corbin, Possession et réciprocité. L’échange de regards amoureux dans l’œuvre de Rousseau

* @ Rebecca Colesworthy, “L’hôtesse parfaite”. Mrs Dalloway, le don et la fin du laisser-faire

IV. Donner l’Histoire, donner des histoires

* Daniel Desormeaux, Donner l’histoire haïtienne : l’historien, le conteur et la twitteuse

* @ Fabien Robertson, Comment les récits tissent nos vies

* Florian Villain, Dons de récits, récits de don : l’adoption dans le culte napolitain des âmes du Purgatoire

* @ Pierre Michard, Conter le don en famille. La thérapie de Boszormenyi-Nagy

* Pascal Durand, Don, récit et vérité. Notes au sujet de L’Odyssée et du Coup de dés de Mallarmé

Ricochets

* François Bordes, Fauves de cristal. Joséphine Baker, Bertrand Belin, Mike Brant, Fayrouz, Om Kalthoum et quelques autres

* Laurie Catteeuw, Castoriadis au jardin d’enfants : une pédagogie du lien social

* Alain Caillé, Penser depuis le monde. En écho à la notion de Tianxia

Varia

* Richard Bucaille, La parenté comme germe de la société

* @ Philippe Chanial, Blacks Lives Matters revisited ? Race et morale de l’interaction

*@ Rudy Amand, Résonner avec la forêt ? Désir de relation et représentations analogistes à l’heure des biens communs environnementaux

* @ Michaël Singleton, « Nous sommes les hommes mais Vous, vous êtes quoi ? »

Bibliothèque

Par Julie Anselmini, François Bordes, Alain Caillé, Philippe Chanial, Serge Latouche, Sylvain Pasquier.

// Article publié le 29 novembre 2021 Pour citer cet article : , « "Générosités du récit. Quand raconter c’est donner ". Votre nouveau MAUSS !  », Revue du MAUSS permanente, 29 novembre 2021 [en ligne].
https://journaldumauss.net/spip.php?article1589
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette