Revue du Mauss permanente (http://www.journaldumauss.net)

RDMP

Anthropologie générale et philosophie
Séminaire de recherche, E H E S S, les 2e et 4e mardi du mois

Texte publié le 6 décembre 2008

Anthropologie générale et philosophie


Séminaire de recherche E H E S S
105 bd Raspail, 75 006 Paris

Responsables : François FLAHAULT, Jean JAMIN, Lorenzo VINCIGUERRA
Informations : fr.flahault@free.fr, jamin@ehess.fr, lorenzo.vinciguerra@libertysurf.fr

les 2e et 4e mardi du mois
1ère séance le 13 janvier 2009

Alors que la question « Qu’est-ce que l’homme ? » devrait être le point de rencontre entre philosophie et sciences humaines, l’anthropologie générale est la grande absente des débats académiques. Il lui revient pourtant d’expliciter les partis pris de la pensée occidentale et de les confronter aux conceptions que d’autres cultures ont élaborées – conceptions qui, possiblement, mettent le doigt sur des aspects de la condition humaine que nous sous-estimons. Il revient également à une anthropologie générale de mettre en évidence les points de convergence des connaissances nouvelles issues de différents champs et d’y confronter la philosophie. Le renouvellement des idées dans le débat public ne se fera pas sans que soient remises en chantier nos conceptions fondamentales de l’être humain et de la société.

- 13 janvier – Jean Jamin. La tare et le bâtard (sur Faulkner).

- 27 janvier – Jean Jamin. « Je n’y comprends rien » (sur Husserl et Lévy-Bruhl).

- 10 février – Lorenzo Vinciguerra. L’homme est un signe (sur Charles S. Peirce).

- 24 février – Francis Zimmerman. L’être humain dans la pensée indienne.

- 10 mars – Claude Calame. L’être humain dans la tragédie grecque.

- 24 mars – Lionel Naccache. L’approche neurobiologique de l’être humain.

- 12 mai – Jeanne Favret-Saada. Autour de son livre à paraître, « Désorceler ».

- 26 mai – André Orléan. Les enseignements anthropologiques de la crise financière.

- 9 juin – François Flahault, Massacres et soumission à l’autorité (à propos des expériences menées par Stanley Milgram).

NOTES